Comment utiliser le “A/B Testing” de façon optimale ?

Par Oyst,

La tendance du moment : Le A/B testing ! Mais il semblerait que la pertinence de cette stratégie concerne des cas bien précis. Une utilisation à outrance de celle-ci pourrait engendrer une perte de temps ainsi qu’une baisse de votre taux de conversion.

A/B Testing ? What’s this ?
Le A/B testing consiste à créer aléatoirement 2 versions en ligne de votre site web. D’un visiteur à un autre, la version du site sera donc complètement différente. L’objectif est de tester les deux versions afin de déduire laquelle des deux est la plus performante en matière de conversion.


TOP 3 des conseils pour améliorer votre A/B testing

 

#1 – Ne faites pas le A/B sans recherche

Optimisation de la conversion = Recherche + Réalisation (+testing)

L’ordre des mots de cette équation a toute son importance. La première étape est de réaliser une veille. Cela vous permettra ainsi d’être conscient de ce qui va et de ce qui ne va pas sur votre site web. Par exemple, demandez vous quelle est la page de votre site qui fait perdre le plus d’utilisateurs ?
Une fois que vous aurez relevé les freins les plus évidents sur votre site, vous pourrez ainsi diriger ce test en essayant de trouver des axes d’amélioration .

 

#2 – Ne testez pas l’ensemble de votre site

Durant l’étape de votre recherche, il peut y avoir plusieurs domaines d’amélioration en terme de: Fonctionnalité, Accessibilité, Utilité, Intuitivité, Permissivité.
Le A/B testing aura un sens uniquement lorsque votre recherche relèvera des axes d’amélioration.

Si vous pensez qu’être original et proposer une offre “rare” vous permet d’améliorer votre taux de conversion, vous avez raison. En revanche, vous aurez tord si votre site en lui même se heurte à des problèmes de fond. (Exemple, si le site n’est pas disponible sur tous les moteurs de recherche).


#3 – Ne testez pas la couleur des boutons

Il est devenu courant, aujourd’hui, de se dire qu’il existe une couleur “parfaite” de bouton plus propice à la conversion. Chaque e-marchands tente ainsi de trouver LA couleur du bouton qui aura le plus d’impact à la conversion. Cela n’a pas de sens puisque chaque utilisateur a son propre “bouton idéal”.
Sélectionnez juste une couleur qui contraste l’ensemble du site afin de créer une uniformisation.

Pour résumé, si vous voulez mettre en place un A/B testing, posez vous simplement ces questions :

  • Ai-je assez de trafic et de conversion pour rendre pertinent ce test ?
  • Ai-je fait ce travail de recherche avant de me lancer dans le A/B testing ?
  • Avons nous relevé des problèmes assez importants pour mettre en place le test ?
  • Est ce que mon test porte sur la recherche d’une couleur idéale ?

Nous espérons que vous aurez plus de clés en main avant de vous lancer dans ce type de test. Ce dernier peut être très efficace si vous respectez les règles basiques liées à ce procédé. Sinon, il vous fera tout simplement perdre votre temps.

Contactez nous !
Retrouvez nous et échangez avec nous sur :
– Notre site web – Facebook – Linkedin – Twitter

  1. Carine dit :

    Merci pour ces explications!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *